Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Vaccins : l’animateur communautaire Michel Cymes défend la politique d’Agnès Buzyn

Et accessoirement l’industrie pharmaceutique

« De toute façon, y a pas le choix, il faut vacciner, on ne se vaccine pas suffisamment en France et y a des enfants qui meurent de la rougeole dans notre pays quand même ! C’est insupportable ! »

 

Michel Cymes, « l’animateur et médecin préféré des Français », d’après Anne-Élisabeth Lemoine, défend la vaccination obligatoire. C’est un choix, une opinion, et c’est la sienne. Ce n’est pas celle de tous les Français. Ni même de tous les médecins. Mais c’est assurément celle de tous les labos concernés par les campagnes de vaccination massives que lle gouvernement Philippe impose par la force. De là à dire que les labos influencent les leaders d’opinion pour vendre du vaccin, il y a un pas que nous ne franchirons pas. Le sujet a été traité scientifiquement sur notre site. Et il est suffisamment grave pour que l’on évite de tomber dans le biais politique.

 

Pourtant, quand on analyse la communication de Michel Cymes, invité dans l’émission C à vous du 11 septembre 2017, on se rend compte que la pluralité des opinions sur le sujet n’est pas respectée. Personne ne contredit l’animateur-médecin. Il est vrai que l’animatrice, d’un niveau culturel et politique affligeant (un rire de lycéenne peut-être impressionnée par le poids politique de l’invité), n’est pas capable de rebondir sur des informations tronquées ou des contre-vérités.

Rappelons que Lemoine est issue de l’écurie Fogiel (qui vient d’annoncer son homosexualité), une écurie doublement communautaire, et personne dans le paysage audiovisuel français n’a jamais compris pourquoi et comment une telle nullité a pu se maintenir non seulement au poste de chroniqueuse et encore plus à celui d’animatrice. À plus forte raison dans le service public. Ainsi Michel Cymes peut-il dérouler sa propagande sans aucune limite. et il ne va pas se gêner.

 

JPEG - 61.1 ko
Lemoine fait la pub (interdite par le CSA) du magazine de Michel Cymes

 

Cymes, fort de sa couronne d’animateur préféré des Français, une couronne facile à obtenir puisqu’il suffit de passer partout, de défendre l’idéologie dominante, de pousser quelques gueulantes pour « faire » le Zapping, et le tour est joué. Le grand public français, crédule, vote alors dans le classement du JDD, pour celui qui correspond le plus à la parole dominante, qui l’incarne le mieux dans une période donnée. Et Cymes incarne parfaitement cette idéologie officielle qui touche autant la médecine que la politique, qui d’ailleurs se rejoignent : le médecin défend la ligne politique officielle et la médecine officielle, que de nombreux Français abandonnent pour des raisons de surmédicamentation ou de médicamentation inadaptée, qu’ils panachent parfois avec des médecines parallèles (plantes, homéopathie). C’est un fait.

Cymes a beau rappeler que beaucoup de Français sont irresponsables en refusant la vaccination obligatoire (ils mettraient les autres en danger), leur méfiance à l’encontre de la médecine dominante n’est pas dû à une lubie ou à un goût de la conspiration. Beaucoup de gens en ont marre d’être pris pour des cons et des cochons de payants par des médecins qui n’ont jamais eu la vocation. Pour le reste, ceux qui vont régulièrement chez leur médecin trouvent ça très bien, et les marges de ces derniers aussi. Heureusement, il reste encore de bons médecins, qui s’occupent plus de leurs clients que de leur résidence secondaire.

Cymes, pour dire les choses directement, a été promu par la dominance audiovisuelle en apparaissant partout où c’était possible, en radio comme en télé. Les animateurs-stars l’ont mis en avant de manière intensive, et son discours scientifique s’est peu à peu transformé en discours moral pour au profit de la dominance. Celle de la télévision d’abord, puis celle de l’État. Et quand on parle de dominance d’État on parle de pouvoir profond, pas des hommes politiques jetables. Ainsi, Cymes a-t-il écrit un livre sur Auschwitz et les médecins nazis. Avant de devenir célèbre, il revenait souvent sur la Shoah dans ses invitations, en rappelant toujours le passé de sa communauté. Et de ses parents. Il répond ici au très complaisant Patrick Simonin sur TV5 Monde en 2015 :

 

 

Avant de devenir une espèce d’agent de la Shoah médicale à la télévision, Cymes a bâti son succès non pas sur ses analyses scientifiques dans l’émission consacrée à la santé de France 5 (Le Magazine de la santé), mais bien sur ses saillies sexuelles, qui lui ont permis de se faire repérer, par le Zapping bien sûr – cette petite émission bien-pensante qui résumait parfaitement l’idéologie de la chaîne Canal+ – mais aussi par les autres animateurs, friands de personnalités qui faisaient monter l’audimat à coups de propos crus. Comme on l’a écrit plus haut, Cymes, qui symbolisait la médecine officielle à la télé, est devenu le monsieur petites blagues de cul, puis il a avancé son pion communautaire. Aujourd’hui, le système médiatique et ses obligés décrètent qu’il est l’animateur préféré des Français, mais tout cela sent le travail d’équipe. Autrement dit la préparation.

 

JPEG - 44.5 ko
Une bonne fortune bâtie sur le tout-sexe à l’écran

 

Le 11 septembre 2017, revenant à ses premières amours médicales, Cymes se fait le porte-parole de la campagne de vaccination du ministre Buzyn. Comme relais médiatique, on ne peut pas faire mieux. Et derrière Buzyn, il y a les fameux labos, leur puissance et leurs intérêts. On ne peut pas l’ignorer. Et Cymes ne l’ignore pas, mais il évacue la question du « conflit d’intérêts » qui prendrait le pas sur la santé publique en disant que sans labos, on n’aurait pas de médicaments. Une tautologie qui lui permet de se laver les mains de l’opération économico-politique qui s’annonce.

« Si on n’a pas de labos on n’a pas de vaccins, si on n’a pas de labos on n’a pas de médicaments »

Sur le plateau de C à vous, dirigé par l’indigente Lemoine, qui n’est pas la véritable animatrice – c’est évidemment Cohen, son commissaire politique –, personne ne lève la voix ni la main contre Cymes, qui s’en prend au Pr Joyeux ou à Nicolas Dupont-Aignan. Logiquement, Patrick Liste Noire Cohen se fait discret et ne jette pas son agressivité et sa partialité habituelles contre les propos indignes, au niveau de la pluralité des opinions, de Cymes.

Pour ceux qui douteraient de l’aspect communautaire des interventions politiques de Michel Cymes, qu’ils regardent ce qu’il a dit à propos de Dieudonné sur RMC le 20 janvier 2015, où visiblement son biais communautaire prend le pas sur sa lucidité de médecin :

 

 

Pour ce qui concerne le débat sur les vaccins, on vous engage à vous reporter sur l’excellent article de la section Santé d’E&R, avec cette citation terrible du professeur Didier Sicard, ancien chef de service interne de l’hôpital Cochin et ancien Président du Comité national consultatif d’éthique :

« S’il n’y avait que les vrais malades à soigner, la médecine serait en situation économiquement difficile. Il faut donc convaincre l’ensemble de la population qu’elle est potentiellement malade et vendre des médicaments à ceux qui n’en ont pas besoin. »

À ne pas manquer, sur E&R :

 

À lire chez Kontre Kulture :

Prendre soin de sa santé avec Kontre Kulture :

 

Voir aussi, sur E&R :

 
 






Alerter

67 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1815254

    « De toute façon, y a pas le choix, il faut vacciner »

    Exactement : jeter la télé, éteindre vos radios poubelles, et toute votre propagande anti-goy systématique.

    Voilà LE vaccin.
    Pour avoir vécu l’expérience d’assister à de la sociopathie juive, de la pure haine talmudique, je le dis calmement : moi, j’aime la vie, je ne suis qu’une petite créature de Dieu.

     

    Répondre à ce message

  • L’intox du système est toujours relayé par un chien de garde , évidemment pour assurer sa crédibilité , celui ci fut surmediatisé à souhait et rendu un compagnon de route " médical " d’un peuple lobotomisé ! (C’est une pratique indéniable et sûre )
    Enfin , pour parfaire la mise en condition , nous avons le bouquin sur les camps , du même auteur ! Autant dire que c’est d’une pierre , deux coups !!
    C’est avec ces exemples de ce type , que l’on peut jauger la puissance et l’aura d’un système dictatorial abouti . Car le peuple ne subit pas , il participe de son plein gré .
    nb : le professeur joyeux ( par exemple )et nombreux de ses confrères seront bannis , attaqués , et bientôt emprisonnés !
    Nous sommes à l’aube de la plus aboutie des dictatures .

     

    Répondre à ce message

  • Michel Cymes membre des nouveaux chiens de garde de l’idéologie dominante qui rapporte gros à ceux qui ont leurs carte d’adhérent.
    Imposteur qui ne manque pas de culot ! Décrédibiliser (En public) le Pr Joyeux chirurgien cancérologue en deux temps trois mouvements c’est, faire preuve d’une grande bassesse intellectuelle ! Bravo monsieur Cymes c’est vraiment du professionnalisme, du grand art.
    Pour ceux qui ne connaissent peut être-pas, voilà un excellent documentaire. http://www.dailymotion.com/video/x5pwql7

     

    Répondre à ce message

  • ’’C’est un tel soulagement de ne plus lire tous ces connards’’.
    Voilà la justification de la fermeture du compte Twitter de ce triste sire...
    Le mépris pur et simple de ses contradicteurs, ça colle bien au personnage...

     

    Répondre à ce message

  • A quand la prison pour les récalcitrants à l’autisme de masse ?
    Aux USA c’est fait, une femme a été emprisonnée pour avoir refusé de faire vacciner son enfant .
    Après les 11 vaccins obligatoires ce sera le puçage obligatoire ,puis l’avortement et l’euthanasie obligatoires .Soleil vert en quelque sorte .

     

    Répondre à ce message

  • je l’entends faire sa propagande tous les matins sur rtl, il est insupportable !
    il doit ramasser de beaux petits chèques par-ci par-là ...
    un vrai collabo !

     

    Répondre à ce message

  • a propos d’anti vaccins, derniere nouvelle : une medecin americaine (qui avait reussi a eradiquer sa SEP a 20 ans), a été retrouvé suicidée selon la police.
    http://lesmoutonsrebelles.com/une-c...
    une de plus !
    Le célèbre militant anti-vaccination et chercheur en guérison naturelle, le Dr Ann Boroch a été tragiquement retrouvé mort la semaine dernière quand son corps a été découvert accroché à son garage. Selon une déclaration publiée sur sa page officielle de Facebook, le Dr Boroch est décédé de causes naturelles, mais le médecin de 51 ans ne souffrait pas de problèmes de santé connus. Le rapport officiel du coroner du Département d’examen médical du comté de Los Angeles a jugé sa mort comme un suicide causé par la pendaison, ce qui est étrangement contradictoire avec la déclaration de sa famille. Malgré la décision officielle selon laquelle elle a pris sa propre vie, les détectives au sein du département de police de Los Angeles croient que le jeune médecin a été assassiné dans un coup "professionnel".
    "Nous considérons cela comme un homicide", a déclaré une source de police. "La scène du crime était trop parfaite. On dirait plutôt qu’elle a été" suicidée "qui a pris sa propre vie." "À première vue, la façon dont elle a été trouvée, il semblait qu’elle s’est suicidée, mais vous regardez l’image entière, et ce n’est pas votre suicide typique." "Celui qui a fait cela, savait ce qu’ils faisaient. C’était définitivement" professionnel ".
    Selon le LAPD, des tentatives ont été faites pour lancer une enquête sur le meurtre sur la mort d’Ann Boroch , mais l’affaire était "arrêtée par dessus". Les rapports de ses amis et de leur famille décrivent Tami "Ann" Boroch comme étant "heureuse", "pleine de vie" et "en aucun cas suicide", et disent qu’elles étaient "choquées" par les nouvelles de sa mort. Même en regardant ses vidéos, vous pouvez voir une femme qui est confiante et stable et ne présente aucun signe de quelqu’un qui veut finir sa vie. Le Dr Boroch était un auteur très vendu, largement respecté pour sa recherche sur la guérison de la sclérose en plaques et la guérison candida. Il a également réussi à se guérir de sa mère à l’âge de 24 ans. Elle avait écrit des ouvrages pionniers sur les thérapies alternatives et était également une activiste qui a fait campagne sur les dangers des vaccins, incitant les gens à rejeter les produits de Big Pharma en faveur d’une guérison alternative

     

    Répondre à ce message

  • Il oublie de parler des bébés qui meurent de la rougeole ... Alors qu’ils sont vaccinés (en suisse par ex) !!!

     

    Répondre à ce message

  • Putain ! La shoah, la shoah, la shoah, encore et toujours et dans 100 ans encore !
    IN-SUP-POR-TABLE !

     

    Répondre à ce message

  • L’un, parmi les plus éminents scientifiques Français, le Dr André FOUGEROUSSE rend publique la lettre adressée au président Macron, au Ministre Buzyn et à la presse contre l’obligation vaccinale. La voici écrite le 2 octobre 2017 :

    http://123userdocs.s3-website-eu-we...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents