Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

Plus de femmes soldats, villes (très) moyennes, Grandes Gueules mini courage

 

 

 

Où l’on voit que le féminisme est une bonne diversion pour les choses essentielles, c’est-à-dire le pognon... qu’on se fout désormais dans la poche en haut de l’État.

Parce que ce n’était pas toujours pareil. Oui oui, il y a eu quelques ministres ou présidents honnêtes. Peut-être pas des masses mais ça mérite d’être signalé. Les places dans la haute hiérarchie de l’État sont devenues le moyen de confondre public et privé, intérêt général et intérêt particulier. Certes, la Parly n’a volé personne à la SNCF, mais la morale eut voulu qu’on gagnât beaucoup dans une boîte qui dégage des profits, et moins dans le cas contraire. Montrer l’exemple, comme ces officiers qui accompagnent leurs soldats au combat.

 

Et les enfants soldats, c’est pour quand ?

Parly veut féminiser l’armée française. Pourquoi pas ? Les soldats seront moins tendus, l’ambiance moins lourde, les besoins de perm’s moins fréquents ! Cependant, dans cette évolution, on sent la pression LGBT pointer son museau. Va-t-on vers des sections « homo » ? Intersexe ? Trans ? Un trans français pourra-t-il tuer un trans ennemi ou la solidarité inter-trans sera-t-elle plus forte que le patriotisme ?

On ne sait pas si les femmes pourront aller en première ligne au Sahel, mais si la mesure permet de regonfler un peu le moral et les effectifs des troupes, ce sera déjà ça. Le chômage, c’est la plaie française. Une plaie pour les gens, un peu moins pour les oligarques qui trouvent toujours du boulot, même quand ils ont merdé.

Une étude récente, relayée par le quotidien L’Opinion, fait remarquer que les villes moyennes perdent des emplois au profit des grandes concentrations urbaines. Par exemple, les conurbations parisienne, lyonnaise, toulousaine, lilloise... sont de gros pôles d’emplois, pas des Pôles emploi, ces administrations qui se concentrent précisément sur les villes moyennes qui se dépeuplent.

 

 

Conclusion ? Les grandes métropoles concentrent un cinquième des habitants mais quatre cinquièmes des créations d’emplois ! Autrement dit, les villes moyennes ne sont pas attractives, et en plus perdent des emplois. Celui qui a aura, celui qui n’a pas, même ce qu’il a lui sera enlevé. Il semble que le Christ ait compris une loi économique et sociale avant l’heure ! Ce sont désormais les très grandes villes qui tirent la croissance des pays... De là à dire que dans 50 ans elles seront autonomes ou plus puissantes que certains États, surtout si le libéralisme continue à affaiblir ces derniers... Entre ces conurbations, sans faire d’urbanisme-fiction, on aura des déserts économiques et sociaux, avec du chômage, du vieillissement de population, et probablement de la violence.

Le pire, c’est qu’on n’a pas de solution à court terme, puisqu’il s’agit de tendances lourdes, qui sont initiées depuis longtemps. De la même façon, les fameuses « villes nouvelles » lancées par l’État centralisateur dans les années 60, et qui étaient destinées à vider une capitale et sa banlieue proche trop pleines d’habitants, ont fini par attirer en majorité... des Français venus de province ! On fonctionne donc sur des cycles de 50 ans.

 

Il y aura deux France, celle qui a un avenir et celle qui a un passé

Le succès de la radio RMC vient du fait qu’elle a donné la parole à ces Français qu’on n’entendait pas, ou peu. Ceux qui justement n’étaient pas présentables pour les médias dominants : ni riches ni branchés, ils sentaient un peu la défaite pour les radios périphériques. Et puis, un jour, RMC a muté sur une idée simple, laisser parler les Français, au risque de passer pour « populiste ». Un risque assumé par son PDG (Alain Weill) et son repreneur (Patrick Drahi). Le magazine Télé 2 semaines consacre un article à la gloire des Grandes Gueules, l’émission emblématique de la station et de son positionnement gagnant.

 

 

Les Grandes Gueules ou la démocratie pour les nuls

Cependant, à y regarder de plus près, quand on écoute les GG, ce n’est même pas du vrai populisme. Si on peut y entendre un CRS en colère ou un chauffeur de taxi gueuler contre les migrants ou les taxes, il n’y a jamais remise en question de la dominance réelle. D’ailleurs, quand un auditeur un peu informé arrive à passer à travers les mailles du filet, ou quand un sujet chaud bouillant arrive sur la table (l’humour de Dieudonné, l’omnipotence du lobby, l’influence des loges, le terrorisme sous faux drapeau, la justice pourrie), là y a plus personne : les Grandes Gueules se font toutes petites quand on attaque l’os oligarchique.

On retombe très vite sur les clichés habituels, l’ensemble chroniqueurs-animateurs (Marshall & Truchot) constituant un dispositif de sécurité qui bloque les impudents ou les pensées non conformes. On sent néanmoins une grosse gêne en plateau. On dira que les GG c’est du populisme sous contrôle. Le couvercle de la casserole qu’on soulève de 5 degrés mais pas plus. Après, c’est djou-djou Bwana !

Djou-djou est l’expression utilisée par les sauvages dans Tarzan l’homme singe (1932) quand ils ne voulaient pas aller plus loin par peur des Esprits du lieu. Un peu d’ethnologie ne nuit pas.

 

 

Voir aussi :

16 octobre
Un jour en France : lundi 16 octobre 2017
Oliver Stone weinsteinisé, Blanquer contre l’écriture inclusive, le PS dégraisse
16
13 octobre
Un jour en France : vendredi 13 octobre 2017
Balladur revient... chez Zemmour, droit de cuissage, immigration massue
26
12 octobre
Un jour en France : jeudi 12 octobre 2017
Garrido, rends l’argent, Le Média sort ses griffes (limées), les allocations Macron
6
11 octobre
Un jour en France : mercredi 11 octobre 2017
Weinstein et les Françaises, sugar babies pour mecs riches, Caroline Roux démission
39
10 octobre
Un jour en France : mardi 10 octobre 2017
Spécial Mélenchon contre Valls, islamo-gauchisme contre judéo-fascisme !
11
6 octobre
Un jour en France : vendredi 6 octobre 2017
10 ans pour Mamie Djihad, un GM’S répond à Macron, Éboué & Cohen
12
5 octobre
Un jour en France : jeudi 5 octobre 2017
Panique dans le RER, Dupont-Aignan attaque, grosse drague de rue
54
4 octobre
Un jour en France : mercredi 4 octobre 2017
Justice pour Dieudonné, justice pour Theo, justice pour les mal-logés
10
3 octobre
Un jour en France : mardi 3 octobre 2017
Hommage à Mauranne & Laura, assassinées par les "failles" de notre "Justice"
86
2 octobre
Un jour en France : lundi 2 octobre 2017
Un cycliste à moteur, Xavier Niel über alles, Les amoureux de la France
13
29 septembre
Un jour en France : vendredi 29 septembre 2017
Non aux 4 000 vaches !, Paris-Lyon en 5h avec Ouigo, Hadopi revient !
20
28 septembre
Un jour en France : jeudi 28 septembre 2017
La manif des retraités... enfumés par Macron, Chirac retraité des femmes
14
27 septembre
Un jour en France : mercredi 27 septembre 2017
JO Paris 2024, c’est le Pérou !, Pénicaud contre Lucet, Obono et le terrorisme
16
26 septembre
Un jour en France : mardi 26 septembre 2017
Najatisme décapité, putes de Lyon, Sarah, 11 ans, "consentante"
17
25 septembre
Un jour en France : lundi 25 septembre 2017
Spécial 93 : le classement des villes, le poids du social et l’économie du shit
21
22 septembre
Un jour en France : vendredi 22 septembre 2017
Les cuisses à Brigitte, le temps de travail, les princesses modernes
46
21 septembre
Un jour en France : jeudi 21 septembre 2017
Tetris politique : FN désocialisé, France insoumise en embuscade
8
20 septembre
Un jour en France : mercredi 20 septembre 2017
Macron rappelle les expatriés, sélection à la fac, le gros cancre Aphatie
13
19 septembre
Un jour en France : mardi 19 septembre 2017
Le Monde avec Bernanos, la France Alzheimer, le porno gay 120 Battements
11
18 septembre
Un jour en France : lundi 18 septembre 2017
Couscous Philippot, des migrants à la fac !, et la défaite de l’Huma
40
15 septembre
Un jour en France : vendredi 15 septembre 2017
La pleurniche de Stéphane Guillon, Ardisson sodomisé, Dupontel à la rue
25
14 septembre
Un jour en France : jeudi 14 septembre 2017
Spécial "santé" avec le Glyphosate, le Lévothyrox et le couple PMA-GPA
19
13 septembre
Un jour en France : mercredi 13 septembre 2017
Macron 1er à Saint-Martin, "journalisme" à Europe 1, poissons des grands fonds
13
12 septembre
Un jour en France : mardi 12 septembre 2017
Philippot avec Campion, on ne vole pas un Sri-Lankais, 1€ Le Monde
27
11 septembre
Un jour en France : lundi 11 septembre 2017
Le 11 Septembre de Causeur, cheminots remboursez !, Griveaux le fainéant
10

L’armée française vue de l’intérieur,
la création d’entreprise et la propagande de masse,
tout est chez Kontre Kulture

 






Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1816058
    Le 9 octobre à 19:08 par hahaha
    Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

    Hahaha, il manque un intervenant dans le casting des "GG", pour que le titre de l’émission ait un sens... Celui qui a justement été éjecté pour l’avoir au pied de la lettre : A.S. himself !

     

    Répondre à ce message

    • #1816198
      Le 9 octobre à 21:59 par Glaoui
      Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

      Pourquoi Alain Soral n’appelerait pas un jour en se faisant passer pour Gérard X ou Y ?! Ce serait le top !

       
    • #1816437
      Le 10 octobre à 10:14 par Tikai
      Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

      L’idée est bonne !

      N’importe qui d’un peu informé d’ailleurs...
      (Pierre Hilard sur les sujets Mondialistes/Chrétiens, Vincent Lapierre sur les sujets de déstabilisation des pays non alignés, Pierre Jovanovic sur les sujets économiques... )

      Il y a en effet moyen de leurs en glisser quelques unes à ces Grandes Gueules.

       
  • #1816153
    Le 9 octobre à 21:03 par VIVACHAVEZ
    Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

    "On ne sait pas si les femmes pourront aller en première ligne au Sahel, mais si la mesure permet de regonfler un peu le moral et les effectifs des troupes, ce sera déjà ça".

    Une femme dans l’armée, c’est un peu comme mettre de l’essence dans le réservoir d’une voiture diesel, bonjour le feu d’artifice !!!!!!
    Militaires et maçons, même combat, ce ne sont pas des métiers de femmes....

     

    Répondre à ce message

    • #1816499
      Le 10 octobre à 12:39 par paramesh
      Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

      maçon pas un métier de femme ?
      vous vous trompez lourdement, traditionnellement le métier de maçon est familial, les femmes gâchent le mortier et font les enduits tout comme les hommes. maintenant c’est vrai que dans les systèmes patriarcaux elles servent plus souvent d’aides à leurs maris, mais elles n’en sont pas moins techniquement compétentes.

       
    • #1816707
      Le 10 octobre à 19:01 par VORONINE
      Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

      Les femmes n’ont pas leur place dans les unités de combat .En revanche , elles sont souvent plus dans leur role dans les services( santé), les unités de soutien ( administration , logistique ), car elles ont des qualités et un sérieux qui les rendent plus efficaces que la plupart de leurs camarades masculins .

       
    • #1816943
      Le 11 octobre à 07:29 par mik ezdanitoff
      Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

      @Voronine
      le sérieux des femmes dans l’administration et la logistique, laissez-moi rire...

       
  • #1816453
    Le 10 octobre à 11:00 par Palm Beach Post : "Cult !"
    Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

    Les "villes nouvelles", c’est la flippe : on dirait un mauvais décor d’une histoire que t’as pas envie de vivre, le personnage dans La Quatrième Dimension, qui ouvre la porte sur du néant, pendant que la poignée lui fond dans la main !

    Les animateurs radio, là, c’est Invasion of the Body Snatchers, des clones, regard neuneu, sourire niais, c’est pas une vie...
    1,7 million d’auditeurs, autant de zombis !

    Des pages de pubs pour Castorama, le mois du bricolage, la voiture à crédit avec la clim "offerte", les sushis livrés à domicile jusqu’à 23 h, Coca ou Pepsi, Pepsi ou Coke, Coke sans éternuement, "et maintenant, on va parler des sujets de société..."

    Mais la ménagère, elle a besoin d’être effrayée, tas de boeufs !
    Elle veut vivre !
    La ficelle de sa culotte ne sent pas la rose !
    Elle la sent, la démangeaison !
    Au fond, elle sait qu’il n’y a pas que les surgelés !

    À même la pile de margherita en promo de pauvres, elle veut se faire retourner comme une calzone !
    Bref sursaut, avant la ménopause...

    "et maintenant, on va parler des sujets de société..."

     

    Répondre à ce message

  • #1816888
    Le 11 octobre à 01:00 par Héoui
    Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

    Les grandes gueules ?
    Les rares fois ou je suis tombé sur cette annerie, j’ai entendu l’avocate bobo significative de la justice, le chef d’entreprise Jacques Maillot à la voix de pourriture qui va avec le reste du personnage, un maghrébin de service dans son role, et plus récemment, Charles Consigny, et Claire oh Petit, deux synthèses de la médiocrité française.

     

    Répondre à ce message

  • #1816961
    Le 11 octobre à 09:20 par patriote
    Un jour en France : lundi 9 octobre 2017

    DRAHI et WEIL voient le petit peuple de France comme une part de marché et des rentrées de pognon, ils n’ont que faire du populisme et du prolétariat. Ils sont fort ces j......., pardon, ces bretons.

     

    Répondre à ce message