Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Scandale : aucun représentant du gouvernement aux obsèques de Laura et Mauranne

 

 

Les obsèques des deux jeunes filles ont eu lieu à Éguilles, dans l’arrière-pays provençal jeudi 5 octobre 2017. Il y avait les familles, les amis, des élus régionaux et le préfet des Bouches-du-Rhône. Ces deux cousines étudiantes se destinaient aux métiers d’infirmière et de médecin. L’une était chez les scouts, l’autre s’occupait de centres aérés. À côté de leurs études, elles se consacraient aussi aux autres.

Le journal La Croix a publié l’homélie intégrale de Mgr Pontier, dont voici quatre extraits.

« Chers parents et vous les sœurs et les frères de Mauranne et de Laura, vous leurs familles, leurs amis les plus proches, vos cœurs sont blessés, brisés depuis ce moment de la journée de dimanche où vous avez appris l’horrible drame qui venait de se passer sur le parvis de la gare Saint Charles. Et depuis, quelque chose qui ressemble à ce qu’écrivait l’auteur du livre des Lamentations peut évoquer ce que vous vivez  : “J’ai oublié le bonheur, la paix a déserté mon âme  !”

Et nous qui sommes autour de vous, nombreux, très nombreux, nous voudrions prendre une part de votre fardeau pour qu’il soit moins lourd pour vous. Nous savons que le plus lourd demeure pour vous, comme une de ces blessures qui ne se referment jamais totalement. L’assassinat de Mauranne et de Laura restera comme un événement incompréhensible, révoltant, odieux, infiniment douloureux.

[...]

Et nous sommes effarés, sidérés de voir qu’il y a sur notre terre aujourd’hui des personnes qui ne supportent pas que d’autres vivent dans le bonheur, le bonheur simple des vies données les uns pour les autres. Ils détruisent, ils tuent. Ils tuent sauvagement. Puis Ils se tuent pour plaire à Dieu  ! Ça n’a pas de sens  ! C’est une escroquerie de crier le nom de Dieu au moment où on tue ses enfants.

Alors nous comprenons d’une manière renouvelée ce cri du Christ  : “Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau et moi, je vous procurerai le repos.” Non seulement nous le comprenons, mais nous en avons besoin. Nous avons besoin de Celui qui pourra redonner vie, redonner sens à tous ces fardeaux que la vie d’ici-bas nous inflige. Et nous sommes touchés que Celui qui dit cela soit Celui qui lui-même connaîtra la mort ignoble et injuste de la Croix. Il est venu pour cela  : pour ouvrir une brèche de lumière et de vie dans les ténèbres de l’absurde et de la mort. Il est venu vers ses disciples au-delà de la mort pour que se poursuive ce lien d’amour et de vie qu’un instant la cruauté des hommes venait de couper. »

Nous avons souligné l’absence de membres du gouvernement qui sont d’habitude si prompts à se presser dans la chambre d’hôpital de blessés très communautaires. Nous pensons à l’inqualifiable président précédent, qui avait engagé le poids de l’État et des Français dans son incroyable visite à « Théo », ou à ces ministres de l’Intérieur, véritables obligés, qui courent dès que les « associations » sonnent le tocsin d’une agression « antisémite », laissant de côté toutes les autres.

Une préférence antinationale qui choque. Cependant, quand on voit de quelle manière l’ancien ministre de l’Intérieur Manuel Valls a été reçu à Nice, le 18 juillet 2016, pour la cérémonie d’hommage aux 86 morts et aux 458 blessés, on imagine le réticence de ses suivants...

 

 

Tous ces drames en série font ressortir la lâcheté de nos gouvernants et la légèreté de leurs politiques de sécurité, quand il ne s’agit pas de laxisme intentionnel. Il semble que le peuple français soit lentement en train de comprendre qu’il est maltraité à dessein.

Nous ignorons si ce sont les familles qui se sont opposées à la présence de membres du gouvernement, ce qui est tout à fait possible, mais du côté des médias audivisuels, même son de cloche : rien. Rien dans les gros titres du 20 Heures de France 2 hier soir, rien non plus dans ceux de TF1. La cérémonie avait lieu à 19h, les JT pouvaient donc faire un direct. Rien non plus dans le Soir 3 du jeudi 5 octobre sur France 3. Y aurait-il eu consigne ?

Seule La Provence a réalisé un tout petit sujet d’une durée de 1’27 (entre la 18e seconde et 1’45) :

 

 

Pour comprendre la trahison absolue de ceux qui nous gouvernent,
lire sur Kontre Kulture

 

La responsabilité évidente des autorités, sur E&R :

 
 






Alerter

96 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • paix et repos à ces deux victimes innocentes c’est monstrueux que d’être assassiné pour rien et toutes mon profond respect et condoléances à leur famille tout cela est bien sincère le deuil je le connait j’ai perdu une fille âgée de 13 ans puis mon épouse , ensuite ma mère et des frères cela pour dire que la douleur de perdre un proche je connait bien hélas mais pour ce qui est d’avoir des gens que l’on aime pas forcément aux enterrement et je trouve plutôt mieux que les pantins du gouvernement ne montrent plus leur sale têtes aux obsèques plutôt que d’en faire un spectacle avec interview et faux tremolo dans la voix vous le voyez vous le ministre de l’intérieur avec sa tête de faux jeton(*) venir faire semblant d’être dans la douleur alors que les attentats son leur fond de commerce (*) comme disait Jean Gabin dans le film la casbah



    ""Avoir une tête de faux jeton à ce point là ça en devient de l’ honnêteté ""



    et bien ces paroles sont taillées sur mesures pour tous oui bien tous ceux de notre gouvernement alors que pourraient bien t-ils venir faire dans des moments solennels de recueillement

     

    Répondre à ce message

  • Toute la classe politique s’est prosternée pour Ilan Halimi les merdias nous ont gonflés du matin au soir avec Fofana "le fils spirituel d’ Hitler".Le maire de Paris a baptisé une place Hilan Halimi au nom de la haine antisémite des français et pour ces deux jeunes filles qui ne font pas parties de la communauté des lumières assassinées par un illuminé, nos chers traîtres du gouvernement n’ont pas daigné se déplacer , pas un mot dans les merdias dominants !Il ne faudra pas oublier ces parasites politiques quand la roue tournera !

     

    Répondre à ce message

  • Paix à vous chères petites jeunes filles !
    Que Le Bon Dieu notre Papa du Ciel vous reçoivent dans son amour infini...
    Toutes mes condoléances à vos familles meurtris, à vos amis et voisins.

     

    Répondre à ce message

  • Vous avez déjà vu l’assassin venir aux obsèques de ses victimes ? À part dans les films...

     

    Répondre à ce message

  • Lu dans "faits&documents"n°440 : "En visite à Tel Aviv pour participer au sommet de lutte contre le terrorisme organisé à Herzliya par l’Institut international pour le contreterrorisme (ICT), un think tank lié aux services secrets israéliens, Manuel Valls, portant désormais le bouc, à posé tout sourire, avec Ayelet Shaked , ministre israélienne de la Justice, membré du parti d’extrême droite orthodoxe Le Foyer juif qui prône une guerre totale contre la Palestine "y compris les vieillards et les femmes, ses cités et ses villages, ses propriétés et ses infrastructures " (Facebook, 1er Juillet 2014)...on peut pas être partout !...

     

    Répondre à ce message

  • Malgré l’immense chagrin, j’espére que la famille trouvera la ressource de coller à l’état un procès pour ce scandale. Je serais assez intéressé par un avis de juriste compétent sur la possibilité d’une telle démarche et les éventuels chefs d’accusation, comme monsieur Viguier par exemple.

     

    Répondre à ce message

    • Absolument ! Il faut maintenant taper au portefeuille ! Mauranne avait l’avenir devant elle .... Sa perte est incalculable pour sa famille ! Perdre quelqu’un dans yn accident c’est déjà horrible mais quand l’assassinat a pour origine les pensées névrotiques des membres lobotomisés d’une secte apocalyptique cela prend une toute autre ampleur. Comment soutenir ces familles ?

       
  • Normal, elles n’étaient pas juives que je sache ?

     

    Répondre à ce message

  • Que peut on faire ? Malgré tout ce qui est mis en oeuvre ils arriveront toujours à tuer, on ne peut pas mettre un policier derrière chaque français pour les protéger, 30 ans de laxisme : d’une poignée de tueurs on est passé à des milliers, une solution qui pourrait limiter les dégâts c’est dehors les fiches s ou ceux considérés comme dangereux pour le pays, assez d’états d’âme et qu’ils y aillent en Syrie mais retour en France interdit

     

    Répondre à ce message

  • #1815270
    Le 8 octobre à 12:49 par un bel enterrement du journalisme
    Scandale : aucun représentant du gouvernement aux obsèques de Laura et (...)

    Je rêve éveillé ou l’intonation du journaliste est légère et joyeuse tout le long du reportage, façon de dire "c’était une bonne soirée". Vous voulez une preuve ? Continuer la vidéo jusqu’à la fin des 2 autres thèmes. La voix du journalistes est beaucoup plus neutre, n’est-ce pas ?

    Prudent, le journaliste n’a pas expliqué la raison de sa joie, mais il ressortait du reportage une impression de sérénité... et donc de passivité.
    Regardez la télé, ayez des discussions sereines, votez bien.

     

    Répondre à ce message

  • C’est normal que personne n’en parle dans les médias dominants car ce genre d’évènement risque d’entrainer une révolte (c’est comme pour les migrants) donc la consigne du gouvernement est de surtout ne pas en parler et de mettre tout ça sous le tapis...

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents