Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Macron impose le drapeau européen à l’Assemblée nationale

Il conserve le drapeau français pour le folklore

Emmanuel Macron a annoncé mardi qu’il allait officiellement reconnaître le drapeau européen au prochain sommet de l’UE afin qu’il ne puisse plus être « enlevé de l’hémicycle » de l’Assemblée nationale, allusion à une demande de La France insoumise.

 

Il s’agit en fait de signer la Déclaration 52 du Traité de Lisbonne, qui dispose que « le drapeau représentant un cercle de douze étoiles d’or sur fond bleu, l’hymne tiré de L’Ode à la joie de la Neuvième symphonie de Beethoven, la devise "Unie dans la diversité", l’euro en tant que monnaie de l’UE et la Journée de l’Europe le 9 mai continueront d’être les symboles de l’appartenance commune des citoyens à l’UE et de leur lien avec celle-ci ».

La formule, dont l’esprit était présent dans le Traité pour la Constitution européenne, rejetée en 2005, avait été reprise en annexe du Traité de Lisbonne et signée par 16 États membres, mais jusqu’alors pas par la France.

La Présidente du Front national, Marine Le Pen, a considéré mercredi sur Twitter qu’il s’agissait du « dernier clou sur le cercueil du "Non" de 2005 », en accusant le chef de l’État d’agir « en valet de l’UE ».

Lire l’intégralité de l’article sur parismatch.com

Macron émissaire de l’euromondialisme, lire chez Kontre Kulture :

Macron l’européiste forcené, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ça lui rappelle la bannière étoilée pour laquelle il tapine...

     

  • #1817391

    Biensur, ça n’aura pas échappé aux couillons qui ont regardé ne match hier soir que le générique était l’hymne à la joie.


  • Le sosie de Dany Boon est un faux comique, de le faire entrer à l’ Élysée c’était pas une bonne idée, le folklore ne fait que commencer et l’assemblée nationale, c’est La Piste Aux Etoiles (antifrance) ou le Cirque .


  • C’est c’la oui...qu’il aille faire de même dans ces zones perdues’ chariaisées’ qui poussent partout sur le territoire...on l’y attend avec un grand sens de l’hospitalité ...


  • #1817434

    La France (in)soumise a déposé un amendement demandant le remplacement du drapeau de l’UE par celui de l’ONU... Avec des opposants pareils on pourrait presque apprécier Macron.

    A croire que le souverainisme français est une annexe du mondialisme.

    Franchement avec des débats de ce genre on comprend pourquoi plus personne ne veut voter aux élections.

    PS : le drapeau de l’UE est sensé représenter la Vierge Marie, on comprend mieux les réactions du frère la truelle Merluchon

     

    • A mon humble avis, le drapeau européen a plus de connexions avec le drapeau américain de 1776, qu’avec la Vierge.
      La naissance des états-unis d’Europe avec ses "pères fondateurs", ça sent la culture américaine.
      le nom de l’hymne national américain ? La Bannière étoilée !


    • #1817740

      @Rocco

      Concernant la signification du drapeau de l’UE j’ai souvent entendu dire que son créateur était un catholique pratiquant, et que les étoiles sur le fond bleu (la couleur traditionnel de la Vierge Marie) étaient une manière de rendre hommage à la mère de Jésus.


  • La blonde qui a fait exprès de perdre devrait faire profil bas sur ce coup là, même si elle a raison.


  • Il se prend pour la vierge Marie ou celle de l’Apocalypse, tout en faisant la Bête.


  • Je suis passé devant la Marie du 11eme à Paris il y a quelques semaines et j’y ai vu le drapeau français entre deux drapeaux européens. L’européisme est le premier des extrémismes politiques.


  • #1817560

    Journée de l’Europe le 9 mai



    C’est logique : 8 mai = grande défaite de l’Allemagne face aux (méchants) russes.

    9 mai, un jour après, donc = grande victoire de l’Allemagne sur le reste des pays européens par, d’une part, la domination économique via l’austérité ordolibérale imposée aux pays latins et, d’autre part, l’immigration de masse imposée entre autres aux pays des Balkans.


  • #1817602

    Le drapeau européen n’est pas le drapeau de la République

    (Et le drapeau de la république n’est pas le drapeau français, mais c’est un autre sujet)

    Le drapeau européen à coté du drapeau républicain à l’Assemblée qui n’a jamais été "nationale" mais seulement "républicaine" (comme son drapeau) n’est donc même plus "républicaine"

    Elle est "fédérée".

    C’est l’Assemblée "fédérée" à l’UE fédérale.

    Nos députés qui n’ont jamais été élus pour être "fédérés" mais pour être "député" ne nous représentent donc plus.

    Ils représentent maintenant et seulement l’entité fédérale à laquelle ils se joignent et qu’ils représentent.

    C’est un coup d’Etat symbolique.
    Le Putsch des pensionnés
    Une violation flagrante de nos textes constitutionnels.

    Nous pouvons soit accepter
    Soit traduire l’auteur de cette violation devant la haute Cour en vertu de l’article 68 de la Constitution et demander sa destitution immédiate.

    La procédure incombe au parlement, AN et Sénat réunis. Si donc le parlement concourt au putsch pour cause de pension, la république mourra, ses anticorps n’ayant pas opéré contre le virus du drapeau bleu étoilé.

    Ce que nous allons regarder demain ne sera plus la république et les textes qu’ils voteront ne seront plus "nationaux" et faute de l’être seront juridiquement "nuls"

    Alors, l’article 35 de la déclaration des Droits de l’Homme et du citoyen de 1793 (jamais abrogé) retrouvera son plein et entier effet :

    Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.

    Ce qui donne (revue et corrigée) pour notre prochaine marche sur l’Assemblée :

    La victoire en chantant
    Nous ouvre la barrière.
    La Liberté guide nos pas.
    Et du Nord au Midi
    La trompette guerrière
    A sonné l’heure des combats.
    Tremblez ennemis de la France
    Elus ivres de sang et d’orgueil.
    Le Peuple souverain s’avance,
    Tyrans descendez au cercueil.

    (Refrain)

    La Patrie nous appelle
    Sachons vaincre ou sachons périr
    Un Français doit vivre pour elle
    Pour elle un Français doit mourir.

     

    • François, vous êtes morts depuis que vous avez accepté l’"héritage" judéo et accepté que Jésus (sur lui le salut et la paix) n’est que le second de Moïse ! Alors que les "judéo’ n’ont strictement rien à cirer des "christiano" et de Jésus (sur lui le salut et la paix). Pour se dissocier des (faux) Israélites qui dirigent et contrôlent votre histoire, il faut lire l’Histoire ainsi : l’Evangile est la même parole que la Torah, le Zabbour, le Coran et mille autres messages d’un même Dieu à ses créatures ...


    • #1818277

      @Awrassi

      Ce sont vos demi frères qui vous ont dit qu’on avait fait de Jésus le second de Moise voulant vous faire admettre par là qu’on leur reconnaitrait un droit d’ainesse.

      Ce n’est pas possible : Jesus Christ n’est pas prophète, il est Dieu.

      Donc, vos demi frères se sont encore foutu de votre gueule.


  • Petit rappel historique le dernier drapeau qui fut imposé aux divers pays était celui du drapeau nazi y compris dans l’assemblé nationale , il suffit de regarder les archives photos durant l’occupation , le drapeau français sous l’occupation était accepté uniquement en temps que fanion pour des équipes de sport .

     

  • Le drapeau européen, on pourrait l’appeler le drapeau "zéro mort".

    Le drapeau tricolore est celui des veuves des 19ème et 20ème siècles, c’est à dire celui de nos mères et de nos grands-mères. Le drapeau tricolore, même aux yeux des royalistes qui n’étaient pas si bêtes, est le symbole de la souffrance nationale, de millions de morts et de morts héroïques.

    Je ne me battrai certainement pas pour le drapeau bleu "zéro mort" pour défendre les faubourgs de Bruxelles. Arrachons ce torchon et allons le pendre aux Invalides comme un drapeau pris à l’ennemi.


  • #1819084
    le 14/10/2017 par Poire-Will I’am Goldnadel dans ton c......
    Macron impose le drapeau européen à l’Assemblée nationale

    C’EST DE LA POUDRE DE PERLIMPINPIN




    On nous endort avec ces tartuferies


Commentaires suivants