Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

La répression du révisionnisme historique – Conférence de Damien Viguier à Lille

L’équipe d’E&R Lille a reçu Damien Viguier le 25 février 2017 dans le cadre de son cycle de conférences sur les outils juridiques de la domination, sur le thème : « La répression du révisionnisme historique ».

 

 

Pour suivre les prochains événements à Lille et alentour,
abonnez-vous à la page Facebook d’E&R Lille :

 

Le droit vous intéresse ? Inscrivez-vous au cours de Damien Viguier !

Indispensable pour comprendre la période actuelle,
chez Kontre Kulture :

Retrouvez Damien Viguier chez Kontre Kulture :

Retrouvez Damien Viguier sur E&R :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

16 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Comment on peut condamner quelqu’un si il n’y a pas de victime ?
    Ca devrait quand même être abordé d ’entrée de jeu (j avoue que je n’ai pas tout regardé).

    Si il y a le crime parfait (sans coupable), on a son pendant, la condamnation parfaite (sans victime) .
    Le révisionnisme n’est même pas un "appel à " une "apologie de", ou une "intention de", c’est quand même dingue d accepter en premier lieu cette loi, alors que les faits sans tous punis par ailleurs.


  • On pourrait même dire qu’il n’y a pas de délit. alors..


  • Et pour finir, si on renvoie au principe de précaution, il a été tranché que celui çi ne saurait entraver la progression scientifique ou intellectuelle .
    (sans quoi il devient un frein à la marche du monde, et ne remplit plus son rôle premier) alors ?


  • Enorme prestation de maitre Viguier qui nous assène un humour extrèmement raffiné et affiné
    Merci maitre pour ce moment


  • Merci à Maître Viguier, toujours aussi fin juriste, et excellent professeur.

     

    • Je suis magistrat du parquet depuis 32 ans . J’ai toujours refusé de mettre les mains dans ce genre d’affaires ou dans celles de diffamation . La liberté d’expression doit selon moi être totale dès lors qu’elle n’aboutit pas directement et précisément aux crimes consommés .
      Le droit pénal est de plus en plus à la dérive et dévoyé depuis 20 ans . Si la justice était sereine il ne devrait d’ailleurs pas avoir la possibilité de se constituer partie civile comme le font une tapée d’associations parasitaires comme par exemple contre Le Pen , Soral et Dieudonné pour aboutir à leur ruine et à leur mort civile .
      Les magistrats qui trempent dans ce genre d’affaires surtout au parquet ne tardent jamais à avoir de l’avancement ou l’ordre du mérite . C’est beaucoup plus rare pour ceux des sections financières qui agrippent souvent la communauté que l’on ne peut nommer ou ceux qui s’attaquent au crime organisé dont les carrières sont banales .
      J’ai choisi le parquet voici 32ans pour lutter contre la délinquance de droit commun , pas pour lécher le cul du pouvoir et des talibans de la pensée . Je n’ai pas l’ordre du mérite et je n’en veux pas . J’espère finir mes jours au Mexique au Yucatan parmi mes amis les Mayas .Je n’aime plus la France .


    • @Florian G

      Vous êtes magistrat depuis 32 ans, mais vous ne maîtrisez pas la syntaxe de la ponctuation ?


  • Quel cours magistral avec toutes les nuances subtiles d’un sujet devenu politiquement tabou, ca n’a jamais été fait avant alors que cela fait des décennies qu’une émission de la télévision public aurait du aborder le sujet avec un expert comme Maître Viguier...

     

  • Très cher Maître,
    si j’ai bien compris votre étude des textes des lois et des jugements qui en résultent, au bout du bout, de tout ce qui peut être reproché à une personne selon le côté où elle est arbitrairement placée, soit révisionnisme soit négationnisme, c’est la condamnation d’antisémitisme qui en est la fin.
    Le problème, c’est que le terme "antisémitisme" induit l’adhésion à la religion juive, l’adhésion à l’idéologie juive. Personnellement, je ne suis pas juif et je ne crois pas à la race juive, comme toute personne non-juive jusqu’à la première moitié du XXème siècle ; ce sont Hitler et les sionistes qui ont revendiqué haut et fort la race juive.
    D’être contre l’idée d’une race juive fait-il de moi un criminel ?
    La loi française utilise un terme qui fait partie de la religion juive, de la croyance juive.
    En vous remerciant pour ce que vous êtes,

     

    • D’être contre l’idée d’une race juive fait de moi un opposant à l’idéologie juive mais aucunement un "antisémite" qui sous-entend déjà la croyance que le peuple juif serait une race justement.
      Alors, le problème reformulé : comment peut-on condamner une personne pour "antisémitisme", une chose qui n’existe pas sinon uniquement pour celui qui adhère à la croyance juive ?


  • Ce Damien, tu n’as pas intérêt à l’inviter pour dîner, sinon tu bouffes froid.

    Tel le droit, très intéressant et bien qu’au sein de tout ces « oui, mais non » se dénoue la tragédie, l’on ne peut s’empêcher de pouffer un instant, un sketche se rappelant à la mémoire : « T’énerves pas, j’t’explique... »

    On aime !


  • « Le crime de penser n’entraîne pas la mort. Le crime de penser est la mort. » ,1984 de George Orwell . Maitre Viguier peut on parler de politique de mortalité ?


  • L’antisémitisme est la condition sine qua non du sionisme....