Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Des écrits antisémites de Michel Audiard remontent à la surface

Un bon antisémite est un antisémite mort

Avant de devenir l’un des plus grands dialoguistes du cinéma français, Michel Audiard avait prêté ses talents à des officines antisémites pendant l’Occupation.

 

Michel Audiard n’a pas toujours fait rire. Ses accointances collaborationnistes lors de la Seconde Guerre mondiale sont exhumées dans le prochain numéro de la revue Temps noir, à paraître fin octobre et dont L’Obs a publié certains éléments jeudi.

« Il publiait dans les journaux les plus collabos de l’époque », écrit ainsi Franck Lhomeau, rédacteur en chef de Temps noir, avant de dérouler les écrits antisémites de Michel Audiard, célèbre notamment pour les dialogues des Tontons flingueurs.

 

 

« Veulerie suante »

Encore une jeune plume, Michel Audiard, né en 1920, écrit notamment pour L’Appel, journal collaborationniste dans lequel il peut laisser cours à une tonalité brutalement antisémite dans le contexte noir de l’époque. Les personnages juifs sont caractérisés par « une veulerie suante », « une odeur de chacal », « une synthèse de fourberie »…

[...]

Une fiche d’adhésion à un groupe collabo. Michel Audiard épingle également le « petit youpin Joseph Kessel » et s’en prend au « monde qu’il est convenu d’appeler “artistique” et qui demeure dans sa majorité le plus coquet ramassis de faisans, juifs (pardonnez le pléonasme), métèques, margoulins »…

[...]

La grande admiration de Michel Audiard pour Louis Ferdinand Céline avait déjà interrogé.

Lire l’article entier sur europe1.fr

 

« Un con reste un con » :

 

Gabin-Audiard, l’amitié :

Céline, Audiard, l’humour, la culture, l’esprit français, quoi,
à découvrir sur Kontre Kulture

Audiard, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

54 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Quand les acteurs français étaient des hommes !


  • et les collabos de la lica et de l’ugif on en parle ???

     

  • Ca ne m’étonne pas du tout, mais alors vraiment pas du tout. Je dirais même que ça se sentait, et nettement. Et d’ailleurs cela n’enlève rien à son talent. De toute façon son sentiment au sujet des J. était celui très général de la population francaise dans son ensemble qui était bien au clair sur les raisons pour laquelle la France avait été contrainte de déclarer la guerre à l’Allemagne, en violant même les procédures constitutionnelles, alors que personne n’en voulait et qu’on savait que ca amènerait un désastre.

    Les J. étaient universellement détestés. C’est un fait. C’est triste peut-être mais c’est un fait. Et s’il en était ainsi, il y avait des raisons. Ce n’était pas pour rien quand-même que ces gens avaient attiré sur eux tant d’hostilité.

    Les J. et leurs larbins commettent ici une grave erreur en organisant la chasse aux sorcières posthume de tous les artistes populaires comme Michel Audiard qui étaient antisémites. Car le résultat ne sera pas que Michel Audiard deviendra impopulaire, mais exactement le contraire. Les gens vont se dire. Ah tiens, il était antimsémite, c’est donc que moi aussi je le suis au fond, puisque je pense comme lui.

    Et les gens vont aussi se rendre compte que tous les bons écrivains et artistes francais d’avant guerre, et d’après guerre l’étaient presque sans exception. Sans parler de Céline, qui n’en faisait pas mystère. Marcel Aymé, Jean Anouilh, Jean Giraudoux, Antonin Artaud, Paul Léautaud, Marcel Jouhandeau, Colette, Jean Cocteau, Paul Morand étaient antisémites (il faut lire la correspondance de Morand et Chardonne). La liste est longue. Ce serait plus facile de chercher les rares qui étaient des amis des Juifs, comme Mauriac, on s’apercevrait alors qu’il n’y en avait pas beaucoup. Presque aucun.

    Et aussi les artistes de music hall comme André Pierre ont eu des saillies à l’occasion.

    Et pensez-vous qu’Arletty, Michel Simon, Fernandel, Jean Gabin et tous les autres étaient des amis des Juifs ? Allons, allons... Entre eux, ils parlaient tous des youp… de la même façon.

     

  • L’épuration continue. Les cons, ça ne se repose jamais !

     

  • Le vrai nom d’Audiard était de Paulin (son fils porte toujours ce patronyme). Le nom de Paulin figure sur la liste des décorés de la francisque. Il était probablement considéré à Vichy comme un petit jeune homme plein d’avenir, à l’instar d’un certain Mitterand. Il a aussi écrit un roman après la guerre (’difficile à trouver maintenant) qui est une charge très prophétique contre les intellectuels "de gauche" qu’il ne supportait pas. C’était viscéral.

     

  • #1818146

    Une bonne occasion de mettre à l’index tous les films estampillés Audiard ?


  • on se demande toujours ce que cette communauté fait dans un pays où il y a autant d’antisémites que ça ? Mystère ......

     

  • Est-ce qu’ils se rendent compte qu’ils vont trop loin ? Est-ce une de leur stratégie morbide consistant à attiser le ras-le-bol des goyim en vue d’un obscur projet futur ? Ou sont-ils juste entrain de perdre le contrôle et de paniquer ?
    Cette propagande, cette dictature de la pensée est devenue d’un grotesque qu’elle ne peut que produire les effets inverses de ceux officiellement escomptés. Ou alors ils sont tellement en panique qu’ils font n’importe quoi à l’image d’un homme entrain de se noyer et se débattant de manière chaotique et contre-productive... ? Je ne sais pas exactement ce qu’il en est, mais une chose de sûre c’est que cela pue, c’est terrifiant et cela va mal finir pour tout le monde !

     

    • Je ne pense pas qu’ils aillent trop loin. Ils testent le populo. Et le populo ne réagit pas, le cul dans la graisse, il bâffre son foin quotidien.
      La saine réaction ne viendra que d’une infime minorité (dont nous sommes), mais il faudra être vif et plus malin que ceux d’en face


  • Une de ces petites phrases cultes que je préfère : « où avez-vous appris a dire autant de connerie ? Deux ans de tété ». Ce qui est logique puisque les médiats dépendent encore d’un ministère qui est officiellement inexistant celui de l’information et de la propagande . Bref ses dialogues ont toujours du bon sens .


  • Par rapport aux créations de leurs contemporains, et comme pour Celine, chez Audiard l’on devine quelque chose en moins....ou peut être en plus...


  • Ses héritiers vont-ils devoir sortir le chéquier et prévoir une excursion à Auschwitz ?


  • "Je croyais qui fallait ...",

    Très touchant de sincérité,et de réalisme .
    Cette France de Gabin ,Bourvil,Ventura et
    de tant d’autres que détestent BHL,Attali,Cohen..
    et tant d’autres .
    Ceux qui sont "là haut" ,et qui nous sont chers,
    sont nos compagnons quotidiens .
    Nos libérateurs nous ont colonisés,et pire encore
    nous ont soumis .
    J’espère voir la révolte s’organiser .
    "Je croyais qui fallait ",dit Gabin perplexe ,
    mais maintenant je crois qu’il Faut ! ..
    .et retrouver Dignité et Liberté .
    Sinon c’est la Fin .


  • En verite je vous le dis, il y a panique a bord parce que Trump fait le boulot de Dieu. Presse et Hollywood decapites, Bannon qui s’occupe des cuckservateurs pour placer de vrai nationaliste.

    Raphael Glucksmann‏ @rglucks1 · Oct 11 « La façon dont toute une élite dite progressiste a couvert Weinstein n’est pas sans rapport avec la victoire de Trump : l’entre-soi est mortel ».

     

    • Weinstein a été sacrifié pour que des centaines d’autres continuent ... Trump est aussi sioniste que Netanyahou. Il joue le jeu mais pas le nôtre !


    • Trump, dont je le rappelle les quatre enfants sont mariés à des juifs et dont l’empire, après sa faillite à Atlantic City, a été sauvé par Rothschild, accompli certainement, comme G.W Bush le prétendait lui même en envahissant l’Irak, le projet de Dieu, toutefois, nous ne parlons certainement pas là du Dieu du Nouveau Testament.

      Quant à Steven Bannon, il est le chef de Breitbart News, site fondé par son ami juif Andrew Breitbart lors d’un de ses nombreux voyages à Tel Aviv. De là à y voir la griffe du Mossad, il y a un pas que je ne franchirai pas, néanmoins, et ça c’est officiel, Breitbart en plus de sa plateforme américaine, possède deux autres antennes, l’une britannique, nommée Breitbart London, l’autre Israélienne, nommée Breitbart Jerusalem ! Allez y faire un tour, Breitbart n’est ni plus ni plus qu’un relais de la propagande du Likoud.

      Aussi, puisque vous semblez avoir la naïveté qui caractérise votre sexe, et que vous semblez être chrétienne avec vos références à Dieu et l’utilisation pompeuse de « en vérité je vous le dis », je vous suggère de méditer sur ces paroles des saintes écritures qui vous feront le plus grand bien :

      « Que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis de prendre la parole ; qu’elles se tiennent dans la soumission, selon que la Loi même le dit. »
      1 Corinthiens 14:34


  • Avant de retrouver un Michel Audiard en France, les poules auront des dents .On ne peut salir la mémoire d’un homme de cette qualité faisant partie du patrimoine Français .Ceux qui critiquent cet homme peuvent retourner à leurs études, et malgré cela n’aura jamais un tel talent naturel .Qu’il repose en paix , sachant qu’il aura connu et vécu avec de vrais hommes, mais pas cette merde d’aujourd’hui. Pour ceux qui le critiquent, il aura eu au moins cette chance de ne pas vous connaitre.


  • Tous ces acteurs que l’on voit dans la vidéo, puis le grand Jean Gabin et michel audiard, nous ne voyons pas leur héritage dans notre cinéma français.
    Il est simple de constater que la communauté de lumière a gagné et surtout étouffé et assassiné le génie francais.
    Maintenant, pour finir le travail, leur gestapo vient salir nos illustres morts.
    Il ne faut pas se laisser faire, car sinon, demain nous aurons une kalachnikov derrière chacune de nos pensées, et une kommodantur intellectuelle permanente.


  • Sur les cons, il manque ce dialogue entre Françoise Rosay et Jean Gabin dans Le Cave se rebiffe :

    - À quoi je le reconnaitrai ?
    - Un beau brun avec des petites baccchantes, grand, l’air con...
    - Ça court les rues les grands cons !
    - Oui mais celui-là c’est un gabarit exceptionnel. Si la connerie se mesurait il servirait de mètre étalon. Il serait à Sèvres !

    Puis plus loin avec le con en question (Éric Masson joué par Frank Villard) et Françoise Rosay :

    - C’est marrant que vous m’ayez reconnu tout de suite !
    - On m’avait fait un portrait parlé...

     

  • Et si on parlait de Sartre, qui faisait des pieds et des mains, pour faire jouer ses pièces pendant l’Occupation, dans l’ex théâtre Sarah Bernardt, dont le nom avait aryanisé pour les besoins de la cause, en théâtre de la Cité... Ok je sors.


  • Ils peuvent baver tant qu’ils veulent sur Audiard, je continuerai à regarder et revoir les films dont il a signé les dialogues. C’est d’ailleurs ce que je fais, chaque fois qu’on me propose des navets spiritueux à l’humour qui se veut "juif" et qui m’irritent naturellement, plus qu’autre chose. Moins par antisémitisme et par préjugés que pas leur platitude monotone, quand elle n’est pas tout simplement débile. Quand on en a regardé deux ou trois, la dignité personnelle, commande de ne plus se laisser berner...


  • C’est moi ou il existe un cliché du "génie antisémite" ?
    "C’était le meilleur humoriste/écrivain/musicien/cinéaste/etc avant de mal tourner..."
    Je l’avais déjà entendu plusieurs fois mais là je commence à me poser des questions.


  • En même temps, Michel Audiard avait des bergers Allemands et des Terre-neuve (et des non terre promise, ça n’existe pas !).
    C’est franchement un signe extérieur d’antisémitisme ou je ne m’y connais pas !

    Bon ok, je sors !


  • Le talent serait-il antisemite ?


  • Qu’ils stoppent vite l’hémorragie ! Si les jeunes commencent à fouiller (cf, l’oeuvre de compilation de Blanrue, pour une belle introduction) ils vont se rendre compte que la pluparts des grands penseurs, s’il n’étaient pas tous aussi francs que le sieur Audiard, n’en étaient pas moins critiquent à l’égard de la communauté de Lumière.


  • L’entretien avec Gabin et Audiart est tellement impeccable que ça en fait mal aux parties quand on pense qu’à la fin de la vidéo, on replongera dans les chiottes, notre époque. "Vous devez parler de femmes ? - Non, pas tellement..." Evidemment qu’il y a des choses plus importantes : les chevaux, le camembert, le petit salé aux lentilles, la picole... Ces révélations sur Audiard me le rendent encore plus sympathique.


  • de Audiard : "Un barbu est un barbu. Des barbus, c’est des barbouzes".
    De Dard père : "tu fumes une cigarette pour tuer le temps comme si le temps ne tuait pas assez."
    D’un sélectionneur de foot allemand à propos des médisances journalistiques à son égard : "Si je marchais sur l’eau, les journalistes diraient que c’est parce que je sais pas nager."
    "Tu dis tout le temps que tu ne veux pas qu’on te prenne pour un con. Bah ! Faut faire des efforts aussi de ton côté."
    Un mec qui avait picolé 6-7 pintes en 1 heure : "On pourra jamais boire autant d’eau."
    Et puis pour la route, Dieudo qui complète une maxime de grand-mère : "la vie est une tartine de merde dont il faut manger un petit bout chaque matin Michel a tout bouffé d’un coup. Résultat : douze morts."
    Coluche : "le système a besoin des pauvres. La preuve : même les Etats-Unis en ont." ou "météo en URSS : 32 degré ou de force."
    Les inconnus : "tant va la cruche à l’eau, qu’à la fin tu me les brises" et "je sais pas comment te dire ce que je peux pas écrire" (citation sensée-tronquée)
    Nietzsche : "tout ce qui ne tue pas rend plus fort" et le proverbe symétrique latin : "la première flèche blesse. La dernière tue."
    Les anciens ont bien manié la langue et les idées. Soral avait parlé du sujet de la blague populaire de son origine de sa diffusion et de l’anonymat total de l’auteur. L’envie de rigoler au-dessus de l’ego.


  • Ça me donne très envie de revoir tous les films de Monsieur Audiard tout cet acharnement ridicule.


  • Tout bien considéré, il n’y a que les juifs (et encore pas tous) pour être judeophile.

     

    • Mais ils nous intiment l’ordre de les respecter, de les chérir, d honorer leurs morts et de mépriser les nôtres, de les protéger avant de nous protéger nous même en temps de guerre , y compris s’ils ont voulu cette guerre de toute leur force et par tous leurs réseaux...
      L’éternel problème du supremacisme juif.

      A quel moment le bon goy se réveille et dit basta ?


  • Gabin (à partir de la minute 8’) : "Je croyais qu’il fallait. Erreur !"

    Cette phrase de Gabin vaut son pesant de cacahouètes. Combien ont compris qu’il ne fallait surtout pas ?? Qu’il en était de l’avenir de toute l’Europe, de notre vie même ?

     

    • C’est incroyable ce passage, parce qu’on nous a toujours présenté Gabin comme celui qui avait choisi le "bon coté", le camp du bien, contrairement à d’autres acteurs, chanteurs, réalisateurs, resté à Paris (Guitry, Chevalier, Arletty, etc). Et là on découvre que lui, cet acte héroïque, plutôt que de s’enorgueillir, il le considérait comme une erreur !


  • #1818783
    le 14/10/2017 par Meyer Habib-bop-a-lula ♫♪⋆
    Des écrits antisémites de Michel Audiard remontent à la surface

    Des écrits antisémites de Michel Audiard remontent à la surface, punaise je le savais Babar , Polux, Albator, Bouba le petit ourson et même Heidi et King-Kong tout le monde est antisémite !!
    Haaagggrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr......................


  • Audiard était antisémite ? C’est peut-être parce qu’il n’aimait pas les cons !


  • #1818816
    le 14/10/2017 par Les cons ça osent tout .
    Des écrits antisémites de Michel Audiard remontent à la surface

    Qu’ils désignent plutôt les non antisémite cela ira plus vite . Audiard doit toujours du fric à des producteurs ou quoi . Et c’est pour ça que je permet d’intimer l’ordre à certains salisseurs de mémoire qui feraient mieux de fermer leur claque merde .

     

  • donc à partir d’aujourd’hui , rire aux dialogues d’Audiard peut nous amener devant le tribunal pour ANTISEMITISME ????? ou nous mettre sur la liste des fichés S ?????


  • C’est révoltant ! Ils veulent vraiment détruire l’esprit français. Si tout les 70 ans ils se font botter le cul, c’est peut être pas pour rien ! J’ai comme une envie de distribuer des fesses...


Commentaires suivants