Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Chroniques de la paix universelle

We are the world

Chroniques de la paix universelle est une nouvelle émission d’ERFM animée par Youssef Hindi et Gearóid Ó Colmáin.

 

Dans ce premier numéro de Chroniques de la paix universelle diffusé en exclusivité sur ERFM jeudi 5 octobre 2017 à 19h, Youssef Hindi et Gearóid Ó Colmáin analysent la politique impériale américaine en Asie et la crise au Myanmar.

 

Au sommaire :

- Le déplacement du centre de gravité de la guerre impériale, du Proche-Orient à l’Asie, suite à la victoire russo-syrienne contre Daech ;

- La création d’un arc de crise à la périphérie de la Chine pour entraver la nouvelle Route de la soie ;

- Ce que cache la crise des Rohingyas au Myanmar. L’instrumentation des conflits inter-ethniques par des puissances étrangères, auxiliaires des États-Unis.

 

 

Écouter l’émission :

 

 

 

 

Retrouvez Youssef Hindi chez Kontre Kulture :

Retrouvez Gearóid Ó Colmáin, sur E&R :

 

Soutenir ERFM

 






Alerter

22 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #1812503
    Le 3 octobre à 18:13 par Nadia
    Chroniques de la paix universelle

    Très enthousiaste à l’idée de ce projet ! De tels intervenants ajoutent à la qualité ascendante d’E&R, bravo !

     

    Répondre à ce message

  • #1812713
    Le 3 octobre à 23:04 par L’Empire
    Chroniques de la paix universelle

    Merci beaucoup ER pour toutes vos émissions et vos efforts pédagogiques conséquents.

     

    Répondre à ce message

  • #1814614
    Le 7 octobre à 01:08 par FredCho
    Chroniques de la paix universelle

    Oui tres bonne initiative !
    J’ai beaucoup apprécié le ton posé et la sincérité de intervenants

     

    Répondre à ce message

  • #1814640
    Le 7 octobre à 04:36 par Micka
    Chroniques de la paix universelle

    Je ne sais pas si vous allez publier mon commentaire, mais je souhaiterais enrichir le débat par des éléments d’information relatifs à ce drame que les intervenants n’évoquent pas et qui pourrait apporter des éclairages aux auditeurs.

    On apprend qu’il n’y a pas de massacres de Rohingyas et que ce sont les bouddhistes qui le sont que c’est une guerre ethnique et que les pertes sont égales des deux côtés et tout au long le parallèle avec l’affaire de la Serbie.

    C’est horrible et tellement injuste de dénier tous ces massacres, tous ces réfugiés Rohingyas au Bangladesh et toute la misère de ces pauvres gens déplacés, violés, massacrés dont les villages ont été brûlés, et en plus leur faire endosser les troubles, les assassinats l’épuration ethnique... Je n’en crois pas mes oreilles, je suis profondément révolté par ce discours qui renvoie dos à dos massacreurs et massacrés, avec un déni de la réalité qui frise la propagande.

    Quand on parle de complot pour tout et qu’on colle à Soros tous les troubles qui peuvent survenir dans le monde, non pas que Soros et l’Open Society n’aient rien à voir avec des révolutions colorées, de l’afflux des migrants.. mais le faire tout le temps et pour tout, ça décrédibilise leurs auteurs, encore faut il analyser au cas par cas sans généraliser systématiquement.

    Faut il rappeler que l’État d’Arakan d’où sont originaires les Rohingyas a été rattaché à la Birmanie en 1948 et que depuis l’Etat Birman essaye de purifier cet état des musulmans Rohingyas.

    Comment ce spécialiste a - il pu omettre de parler du moine bouddhiste Wirathu ultra médiatisé qui prône ouvertement la chasse, le meurtre et l’expulsion des Rohingyas de Birmanie et ce avec l’aide et le soutien du régime militaire birman et ce, jusqu’à ce jour.

    On parle souvent du soutien américain aux Rohingyas mais à ce que l’on sache aucune sanctions économiques, ni blocus, ni coalition militaire internationale contre l’État birman n’a été décrété à ce jour et ce malgré toutes les dénonciations de crimes contre l’humanité par 90 ONG et les protestations de certains pays comme l’Iran ou la Russie et dernièrement d’une mission de l’ONU en Birmanie.

    J’attends le mois prochain pour me faire une idée sur cette nouvelle émission et ce à travers la qualité des intervenants, leur objectivité et la profondeur de leurs analyses.

     

    Répondre à ce message

    • #1814787
      Le 7 octobre à 14:37 par Peter
      Chroniques de la paix universelle

      U Nu, chef du gouvernement birman, est le premier Premier ministre étranger à se rendre dans l’Etat nouvellement indépendant d’Israël. C’est Israhell, son armée qui arme la junte militaire birmane... Les relations de l’armée birmane avec l’état voyou ne date pas d’aujourd’hui... Leur relations sont de notoriété publique. À vous de tirer vos conclusions lorsqu’une analyse géopolitique comporte un pareil angle mort...

      Nous avons invité toute personne lors de précédents articles de nous expliquer comment ils pouvaient ne pas prendre en compte le gros éléphant rose au milieu du living-room !!!

      ...but no avail

      Micka, à vous de reprendre une pilule hallucinogène ?

       
    • #1814836
      Le 7 octobre à 16:16 par JP
      Chroniques de la paix universelle

      " mais je souhaiterais enrichir le débat par des éléments d’information"

      L’intention est louable, en soi, mais elle est hors-sol.

      Vous n’ajoutez aucun d’élément d’information nouveau. Tout cela a déjà été entendu, lu ou vu, et c’est parfaitement identifié comme étant des éléments de propagande. Ils visent à justifier auprès de l’opinion occidentale une agression, à prétexte humanitaire, contre l’alliance Chine-Birmanie.

      Les projets occidentaux, et les craintes birmanes, à propos de cette agression à prétexte humanitaire, étaient déjà parfaitement lisibles dans les réactions des deux parties lors du cyclone Nargis qui ravagea la Birmanie il y a 9 ans. Depuis, une campagne de presse discrète, mais constante, a réussi à faire percoler le même d’un génocide des Rohingyas par le pouvoir birman.

      Si cette campagne parait prendre de l’ampleur actuellement, ce n’est pas parce que le pourvoir birman serait subitement devenu plus féroce.
      mais c’est juste parce que :
      1 - cette agression devient de plus en plus urgente, du point de vue occidental. Car plus le temps passe, plus la différence de puissance militaire entre Chine et Occident se réduit, plus la victoire sera coûteuse et incertaine.
      2 - les moyens militaires occidentaux qui étaient englués au Moyen-Orient (qui a été abandonné à la Russie) sont enfin disponibles pour l’agression contre la Birmanie.

       
    • #1814887
      Le 7 octobre à 18:33 par Sympathisant er
      Chroniques de la paix universelle

      Merci pour ce message, je vous soutiens totalement, il est toujours aisé depuis son canapé de dire ceci ou cela sur une réalité qui en fait nous est inconnue.

      Il est a ajouter que le gouvernement birman actuel a a sa tête une prix Nobel de la paix qui a été accusé a l’époque par tous les dissidents d’être un agent a la solde de la CIA.

      Un peu de cohérence...

      Cela n’enlève pas le fait qu’il y a peut être manipulation dun conflit ethnique pour mettre la pression sur une partie de l’élite birman face aux contrats chinois... Dans tous les cas c’est les civils qui payent.

       
    • #1815265
      Le 8 octobre à 12:41 par muez
      Chroniques de la paix universelle

      Merci Micka

      J’adhère totalement à votre message.
      C’est juste ignoble et honteux de nier le sort des Rohingya, c’est de la malhonnêteté intellectuelle, ça en devient grotesque de chaque fois invoquer la main comploteuse, surtout que dans le cas birman il n’y a aucune preuve de ça.

       
    • #1815269
      Le 8 octobre à 12:48 par Peter
      Chroniques de la paix universelle


      Il est a ajouter que le gouvernement birman actuel a a sa tête une prix Nobel de la paix qui a été accusé a l’époque par tous les dissidents d’être un agent a la solde de la CIA.




      Elle peut effectivement être plutôt du côté des américains alors que la Junte militaire est du côté chinois.. La dirigeante ne peut de toute façon pas se prononcer pour la cause des rohingas sans être désavouée par une part de son pays..
      Le Vénérable W. est un documentaire réalisé par Barbet Schroeder... je ne l’ai pas vu, mais j’ai aucun doute quant à la démonstration qu’il y a un problème du côté du pouvoir boudhiste. Le pays n’est pas du tout mono-ethnique, il possède 135 minorités ethniques.. et la seule qui n’est pas reconnue est celle des rohingas.

      C’est d’autant plus stupide que les musulmans existent dans cette région depuis des siècles.. qu’en parti les ancêtres des rohingas sont les autochtones de ces régions. Si effectivement, il y a des vagues immigratoires incessantes du à une frontière poreuse c’est l’état birman le premier responsable puisqu’ils ont fait de ces populations des apatrides.. En leur refusant leur nationalité.. ça fait des décennies qu’ils participent à rendre flou les différences entre immigrés récents et rohingas présent depuis des siècles voire depuis le 8e siècle...

      Ça n’est pas un conflit récent... Prétendre qu’Israel n’est pas derrière la junte militaire Birmane, c’est une grave erreur.. Autant nous faire croire que la Russie est contre Israël ?...
      Si au Moyen-Orient, les intérêts américains sont similaires aux intérêts israéliens çà n’est pas forcément applicable dans le sud est asiatique ? Les intérêts des israéliens seraient les mêmes que les intérêts des américains en Russie ?

      N’oublions pas que la politique du diviser pour régner... le principe est parfois d’affaiblir un allié en favorisant les désordres internes dans son pays en rendant ainsi incontournable l’aide qu’on pourrait lui apporter...

      On the back burner ? La non-résolution du conflit birman me paraît un habile stratège de mettre en veilleuse un conflit pour le faire explose à tout moment.. Les discriminations envers les Rohingas ont été encouragés pour faire mieux chuter l’état Birman composé à 75% de l’ethnie birmane..
      L’implication d’Israel dans une politique birmane anti-rohangas est tout à fait cohérent avec une activité américaine faisant la promotion de separatistes wahhabites cherchant à obtenir une autonomie régionale comme au Kosovo.

       
  • #1814644
    Le 7 octobre à 06:52 par djiguit
    Chroniques de la paix universelle

    felicitation a e&r et a mr hindi et o colmain pour cette emission de grande qualité

     

    Répondre à ce message

  • #1814654
    Le 7 octobre à 08:10 par Medusaraft
    Chroniques de la paix universelle

    Voilà des analyses qui remettent bien des idées en place. Très intéressant, bravo.

     

    Répondre à ce message

  • #1814694
    Le 7 octobre à 10:55 par goy pride
    Chroniques de la paix universelle

    J’apporterais un petit rectificatif sur les propos de Youssef au début de l’émission concernant les relations de la Chine avec ses minorités ethniques. La Chine aujourd’hui ne cherche plus à niveler les différences ethniques et religieuses au sein de ses minorités par la coercition et la submersion ethnique mais a au contraire abandonné la politique active de sinisation forcée (qui n’a par ailleurs jamais été si active...) pour exalter la diversité culturelle de ses différentes composantes tout en exigeant en contre-partie un respect absolu de l’intégrité territoriale de la République populaire de Chine, l’apprentissage obligatoire du chinois mandarin. Autrement dit il a été accordés une liberté culturelle et religieuse, certains privilèges économiques et politiques pour les minorités ethniques au sein des régions autonomes...mais toute velléité de sédition vis à vis de la république populaire de Chine est impitoyablement réprimée au nom de la protection de l’intégrité territoriale de la nation. Aujourd’hui personne n’est persécuté en Chine pour la simple raison d’être musulman, tibétain, parler une langue non chinoise...

     

    Répondre à ce message

    • #1814798
      Le 7 octobre à 14:53 par Peter
      Chroniques de la paix universelle

      Parlez nous donc du remplacement de population en (grande) Chine (et ses provinces quoi..) par l’immigration invasion...

      C’est vraiment déplorable, cette défense jusqu’au boutiste de l’idéal « nation »... La souveraineté nationale ne peut ignorer les droits des peuples sous prétexte que des forces extérieures tentent de déstabiliser un pays..

      Sous prétexte de real politique, je crois qu’on frôle le cynisme... Je suis prêt à entendre que l’état exerce une certaine « brutalité »... ça passe bien mieux que d’entendre dire que tout va bien...
      Ne serais que par soucis de réalisme/vraisemblance ?...

       
    • #1815215
      Le 8 octobre à 11:02 par France31
      Chroniques de la paix universelle

      Ah ouais !!!! Ben allez faire un tour au tibet ou les de-souches sont remplacés par l’immigration à grande echelle des chinois Han ! Les tibetains sont persécutés. De nombreux moines s’immolent par le feu en signe de protestation devant ce grand remplacement. La raison ? La 1 ere des richesses : l’eau !

       
    • #1815243
      Le 8 octobre à 11:57 par Peter
      Chroniques de la paix universelle

      @France31,
      GoyPride ne nie pas les faits.. il prétends que la Chine a changée ...selon ses sources ; c’est une politique ancienne qui n’aurait plus court.

      Il est hors de question de nier qu’il y a toujours eu une propagande américaine anti-chinoise.. Soit le pouvoir chinois s’est montré plus pragmatique et a évolué sur la question, soit c’est prendre ses désirs pour des réalités...

      Nous ne sommes pas forcément des gens bien informés.. Les soviets tout comme les communistes chinois ont une longue histoire de déplacements et remplacements de populations. Un tel développement dans la politique chinoise mérite au minimum un lien vers un article bien sourcé qui mettrai en lumière ce changement de paradigme.. IMHO

       
  • #1814998
    Le 7 octobre à 21:40 par P. L.
    Chroniques de la paix universelle

    E&R, merci !

     

    Répondre à ce message

  • #1815542
    Le 8 octobre à 21:37 par Savinkov
    Chroniques de la paix universelle

    Contrairement à ce que suggère certains commentaires, la relative prudence géopolitique des intervenants donne du poids aux affirmations les plus controversées. Merci aussi de rappeler les populations hindoues perdues dans ce foutoir.

    Comment les relations Chine-Pakistan, Etats-Unis-Pakistan, Chine-Inde influent en amont et vont être modifiées en aval de ces événements ? Voilà peut-être des faits plus importants que l’influence d’Israël, en définitive.

     

    Répondre à ce message

    • #1816644
      Le 10 octobre à 17:02 par Peter
      Chroniques de la paix universelle

      L’influence d’Israel est balayée d’un revers de la main... Comme si la stratégie sioniste ne pouvait être complexe... J’ai démontré qu’il y avait bien des liens particuliers dès la création d’Israel puisque le 1er ministre birman fut le premier au monde à faire une visite d’honneur... À l’époque dans un climat de décolonisation, les soutiens à l’état sioniste sont extrêmement rare surtout dans les pays du tiers monde..

      Qu’elles sont les raisons d’un tel rapprochement birman ? Allez à la genèse des choses... C’est bien évidemment le conflit inter-ethnique birman la raison.

      En Juillet dernier, le Premier ministre de l’Inde à inauguré le tout premier déplacement d’un chef du gouvernement indien dans l’Etat hébreu.... La relation entre les deux états date de 1950 lorsque l’Inde reconnaît Israël.. lsrael restera une sorte de maitresse cachée pour sauvegarder sa bonne réputation. Car l’Inde entretien des bonnes relations avec les pays arabes et particulièrement la cause palestinienne... Depuis, les états arabes comme l’Arabie saoudiste, le Quatar voire l’Egypte ont une politique ouvertement favorable à l’état voyou d’Israel... L’Inde à bien évidemment un contentieux avec son frère enemi le Pakistan voisin, pays musulman (sous influence des amis-ricanons-wahhabites..).

      « Si_li_sionistes » : es-ce vraiment un syndrome ?
      Séparer le virus de l’anti-virus ?

      Disons qu’il est de bon ton dans la sphère de la ré information ces derniers temps de lever le pied sur l’explication de tous les conflits par l’implication d’Israël ?

       
    • #1816772
      Le 10 octobre à 20:41 par Savinkov
      Chroniques de la paix universelle

      L’influence d’Israel est balayée d’un revers de la main... Comme si la stratégie sioniste ne pouvait être complexe... J’ai démontré qu’il y avait bien des liens particuliers dès la création d’Israel puisque le 1er ministre birman fut le premier au monde à faire une visite d’honneur... À l’époque dans un climat de décolonisation, les soutiens à l’état sioniste sont extrêmement rare surtout dans les pays du tiers monde.. (...)

      En Juillet dernier, le Premier ministre de l’Inde à inauguré le tout premier déplacement d’un chef du gouvernement indien dans l’Etat hébreu.... La relation entre les deux états date de 1950 lorsque l’Inde reconnaît Israël..
      (...)
      Disons qu’il est de bon ton dans la sphère de la ré information ces derniers temps de lever le pied sur l’explication de tous les conflits par l’implication d’Israël ?



      Aucune raison de balayer l’influence d’Israël.

      C’est le Grand Jeu. Sans trop connaître la politique intérieure birmane, il y a fort à parier que cette influence s’y exerce beaucoup moins qu’à New York ou Paris. Tout simplement parce qu’il n’y a pas là - à ma connaissance toujours - de population juive influente (en Inde, il y a quelques communautés folkloriques de juifs de Cochin au Kerala, au moins, et Goa est vue par certains comme une lointaine banlieue de Tel Aviv.).

      La classe politique indienne qui a reconnu l’Etat d’Israël (nehruvienne, en résumé) n’a pas grand chose à voir avec celle qui gère le pays aujourd’hui. Israël joue idéologiquement les nationalistes hindous contre les musulmans, mais elle n’est pas totalement sans lien avec l’ISI pakistanaise, sauf erreur. Ni la Chine avec le Pakistan dans son opposition à l’Inde. Et Israel peut très vite sortir la carte des méchants hindous pro-nazis si le vent tourne.

      Ce que vous révélez de l’influence israélienne sur le pouvoir Birman est loin d’être dénué d’intérêt. Le grouillement d’influences dans un terrain passablement étranger aux fondamentaux occidentaux rend la situation très complexe à appréhender.

      J’ignore à peu près tout des tendances en vogue dans la "sphère de la ré-information", par ailleurs. Vous m’en excuserez.