Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Bourdin coince Clémentine Autain sur le drapeau européen et la Vierge Marie

Parfois, il vaut mieux la fermer ou reconnaître son erreur plutôt que de prendre un chemin glandilleux et préparer ses rames. C’est ce qui est arrivé à l’insoumise Clémentine Autain face à Jean-Jacques Bourdin (le gredin avait bien préparé son attaque) ce vendredi 13 octobre 2017 au matin sur RMC. Il s’agissait de savoir si le drapeau européen était bien une nauséabonde émanation de l’imagerie chrétienne...

 

 

À vous de juger :

 

 

Nostra maxima culpa : Clémentine avait raison !

Nous savons reconnaître nos torts, et c’est grâce à un lecteur que la vérité nous a illuminés. Voici son explication :

Bonjour, désolé, mais l’argument de Clementine Autain est correct, et Bourdin a tort. Pour le drapeau européen son créateur, Monsieur Arthur Heitz (en réalité Arsène Heitz) l’a toujours assumé : c’est un symbole religieux.

« Cette symbolique du fond bleu et ces douze étoiles est directement inspirée de la médaille pieuse dédiée à la Vierge Marie que monsieur Heitz portait autour du cou. »

C’est peu connu, mais c’est la vérité. Les pères de l’Europe étaient de grands catholiques, à commencer aussi par Robert Schumann.

Pour saisir la pensée complexe de Clémentine et ses amis féministes,
lire sur Kontre Kulture

Clémentine, sur E&R :

 






Alerter

84 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents